Dérapage chez Pascal Praud au sujet de Judith Godrèche : « A 14 ans, elle n’est pas obligée de se laisser faire »

judith-godrèche

Ce lundi 26 février 2024, une auditrice d’Europe 1 a violemment jugé Judith Godrèche et son discours aux César vendredi dernier…

Vendredi 23 février 2024, Judith Godrèche a prononcé un discours de plusieurs minutes afin de réveiller les consciences du cinéma français, un monde dans lequel l’omerta règne encore trop.

La parole des femmes est difficile à se délier mais elle y parvient…

« Depuis quelque temps, je parle, je parle, mais je ne vous entends pas, ou à peine. Où êtes-vous ? Que dites-vous ? », a-t-elle énoncé, faisant allusion à ses plaintes récentes pour viols sur mineur contre les réalisateurs Jacques Doillon et Benoît Jacquot, notamment à l’âge de 14 ans.

La parole des femmes est difficile à se délier mais elle y parvient.

Et il est décevant d’entendre le genre de propos venant justement d’autres femmes, comme ce lundi 26 février, à l’émission animée par Pascal Praud sur Europe 1.

Barbara, une auditrice, s’est permis de lancer : « Vous savez ce que je pense, c’est toujours la même qui s’exprime… Il faudrait peut-être demander à de grandes actrices comme Fanny Ardant, Catherine Deneuve, Carole Bouquet, qui sont d’autres de grandes actrices, et hautement plus belles, excusez-moi de vous le dire, si un jour elles ont eu ce genre de rapports ».

Comme si il y avait une classification des droits à se plaindre d’un viol en fonction de considérations esthétiques…

Découvrez aussi :  Judith Godrèche raconte ses souvenirs terribles lors de tournages : "Je me faisais peloter par le metteur en scène"

Pascal Praud était choqué par les propos de l’auditrice

Choqué par de tels propos, Pascal Praud l’a alors coupée et a rappelé que les comédiennes citées par l’auditrice « n’avaient pas 15 ans ».

« Le problème c’est l’âge. Dans ce que dit Judith Godrèche, le souci c’est qu’elle a 14 ou 15 ans », lui a-t-il asséné.

Et l’auditrice d’insister : « Oui elle a 14 ans mais elle n’est pas obligée de se laisser faire ! »

Comment faire prendre conscience à l’auditrice de la réalité de l’emprise dans une telle situation ? Pascal Praud lui a alors rappelé que le problème est en effet bien celui « de l’emprise ».

« Je suis étonné de votre position. Moi ce que j’entends, c’est qu’à 14 ou 15 ans, on n’a pas la maturité, on peut être plus fragile, on n’a pas le caractère… », a-t-il argué.

Découvrez aussi :  "Si une de mes filles de 15 ans..." : Pascal Praud très ému par ce récent scandale

Et l’auditrice de lui couper la parole : « Ecoutez, je ne suis pas d’accord avec vous… Quand un homme met les mains sur les seins, à 14 ou 15 ans, on se rend quand même compte que ce n’est pas normal… La main sur les fesses c’est pareil. Moi je pense que Judith Godrèche, c’est lassant de parler de cette femme en permanence, cette femme a tourné des films avec deux réalisateurs qu’elle accuse aujourd’hui, 40 ans après… ».

Pascal Praud a affirmé à Barbara, l’auditrice, ne pas comprendre les raisons de sa colère envers Judith Godrèche. Pour lui, la colère doit être tournée vers ceux qui lui ont fait subir le traumatisme…

8 réactions sur “Dérapage chez Pascal Praud au sujet de Judith Godrèche : « A 14 ans, elle n’est pas obligée de se laisser faire »

  1. Comme d’habitude PRAUD a raison! Lui seul détient la vérité. Il ne supporte pas que l’on épouse pas ses positions. Ce type est un repoussoir.

  2. A force je finis par me poser la question de l’entourage des victimes et dans le cas de Judith de ses parents. Qu’une victime soit sous emprise ou traumatisée je le comprends. Mais qu’ont fait tous ces gens qui étaient au courant ou a minima soupçonnaient des pratiques anormales et criminelles ? Pour le seul cas vécu par une collègue victime de propositions indécentes de la part de notre chef, la dénonciation à la direction générale par nous collègues et amis de la victime a provoqué en 15 jours le licenciement du coupable.

  3. Cette dame (Barbara) a raison… en partie.
    Si on retient l’excuse de l’emprise à 14 ans, elle est restée 6 ans avec, soit 20 ans.
    A cet âge on est adulte donc consentant.
    Et elle remet cela avec un autre, elle a rien retenu de son passé… bref c’est une conne !
    La seule question valable est : Mais où étaient les parents de Judith GODRECHE ?
    Ce sont EUX les responsables et complices ???
    Quand à la démarche… 35 ans après, j’ai des doutes !

  4. Pendant 14 ans, on ne se rend pas compte!
    Mais le role, on l’accepte bien et on est content d’avoir été choisie..
    A cette époque, on faisait un peu l’apologie des relations entre des tres jeunes filles avec des hommes bcp plus âgés, voir le succès f’Emmanuelle
    Alors ou il fallait le dénoncer a l’époque , pas 40 après !

  5. Peut être que cette auditrice savait ce que c’était et qu’elle adorait ça !! A ce moment là c’est une truie !!

  6. Tout à fait d’accord. Qu’ont fait les parents ! Et en plus ils étaient psychologues . Deneuve, C Bouquet et toutes nos grandes artistes. Aucun commentaire. Anny Duperey a tenté un commentaire, elle a été virée d’une association. Il faut savoir se défendre. On peut le faire très simplement avec un simple regard envers le soi disant pervers ! Je suis. Dans le milieu médical je sais de quoi je parle .

  7. Il a profité de son statut pour commencer « à la peloter » pendant le film. ces prédateurs, manipulateurs s’en prennent rarement à une femme forte. Ils profitent d’une petite-fille fille, d’une jeune-fille, d’une fmme en etat de faiblesse psychologique. Quelle horreur d’entendre ses propos dans la bouche d’une femme ! Merci a Pascal Praud pour son soutien envers Judith Godreche, envers toutes les femmes, jeunes filles, jeunes hommes violentes par des hommes de pouvoir, tout puissants, incontrôlables jusqu’à présent. La société avance, le monde change peu à peu. Il faut des voix pour dire, crier ce que certains, certaines ne oeuvent faire par peur iu traumatisme profond.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *